Arts + Culture | Film & Music
Share
Print article

Comment

Victoires de la Musique : les succès français de l’année

Florent Rols - Victoires de la Musique This year’s French winners - Ma Vie Francaise - My French Life - Ma Vie Francaise - www.MyFrenchLife.org

This article is in French. Click here to read it in English.

Début février avait lieu la 28ème cérémonie des Victoires de la Musique. Ce show a récompensé comme chaque année les plus beaux succès musicaux francophones de l’année.

Sur la scène de Paris-Bercy, dont la salle était surchauffée et pleine à craquer, Virginie Guilhaume et Laurent Ruquier ont mené pendant trois heures une émission souvent boudée mais demeurant tout de même une référence dans l’Hexagone.

Hommage à un artiste français : Dominique A

Cette année fut marquée par la reconnaissance d’une carrière, celle de Dominique A. L’auteur, compositeur, interprète a reçu la récompense ultime pour un chanteur l’année de la sortie de son dixième album intitulé « Vers les lueurs ». L’artiste interprète masculin de l’année a avoué que « ce n’est pas une reconnaissance sur une année » mais bien sur une carrière, qu’il a passée à lier la beauté du texte à la française avec une approche à l’anglo-saxonne peu commune en France.

Lou Doillon, enfant de stars françaises

8469628336_19258e591d_oLa seconde grande gagnante de la soirée était un peu plus attendue : Lou Doillon. La fille de la chanteuse Jane Birkin et du réalisateur Jacques Doillon a reçu le prix de l’Artiste féminine de l’année. En recevant son prix, la chanteuse a lancé un «Mum I got it !» à sa mère, en duplex de Monaco. Grâce à son premier album, « Places » sorti cette année, Lou Doillon a été bien accueillie par la critique.

D’abord actrice, la demi-sœur de Charlotte Gainsbourg est revenue à un de ses premier amours, la musique. Tout en subtilité, Lou Doillon a créé un univers entre Paris et l’Amérique. Née dans un environnement propice au développement artistique, Lou Doillon n’en reste pas moins une artiste unique, dont la voix grave mais chaleureuse envoûte dans cette folk parfois sombre.

L’électro française en vedette de l’édition 2013

Enfin, le groupe électro de Nantes, C2C, a été la grande révélation. Né de la contraction des DJ des groupes Beat Torrent et Hocus Pocus, le quatuor a enflammé les ondes en 2012 avec l’album « Tetra ». Meilleur clip de l’année, meilleur album électro, révélation du public et révélation de la scène, le triomphe était attendu et consacre la musique électronique française incarnée également par Breakbot cette année ou bien Justice en 2011.

8397200649_9c4a5fc3bc_b
A noter également les Victoires du nouveau rock français avec Shaka Ponk, élu meilleur spectacle musical de l’année et Skip The Use, qui remporte l’album rock de l’année. La Grande Sophie, un temps pressentie comme artiste féminine a finalement remporté le prix de l’album de chansons avec « Place des fantômes ».

Et vous, que pensez-vous du palmarès 2013 ?

Crédits images :
1 – Shaka Ponk @ Fête de l’Humanité 2012, par Eddy Berthier sur Flickr. 
2 – Lou Doillon – Glamour Italia, par Michael Evanet sur Flickr. 
3 – C2C Live Concert @ Dour Festival, par Kmeron. 


Join the conversation

0 Comment

You must be logged in to post a comment.

If you are not a member click here to signup now