Le 14 Juillet de mon village de France

« Nous allons maintenant observer une minute de silence pour les morts des guerres de 14-18, 39-45 et celles à venir » À ce moment-là, un vacarme se fit entendre de l’autre côté : Gégène juché sur son vieux vélo arrivait en hurlant « Popol, les vaches de l’Ernest sont dans mon champ ! ».
 France