Escapades
Share
Print article

Comment

La vie sur une péniche

Depuis trois ans je vis à Melbourne et je reviens de temps en temps dans mon pays natal, la France.

J’ai vécu dix ans à Paris. L’un de mes passe-temps favoris consistait à m’assoir sur un banc du Pont des Arts, pour regarder passer les péniches le long de la Seine, ce grand fleuve qui traverse la capitale française. J’enviais cette liberté de mouvement que peuvent avoir les personnes habitant sur ces bateaux. Aujourd’hui j’expérimente à mon tour, durant une semaine, la vie sur une péniche à Marolles sur Seine, en Seine et Marne.

EMmanuelle Tremolet - 05/07/13 - www.MyFrenchLife.org

Avant de vous faire part de cette expérience, faisons un peu plus connaissance avec ces bateaux :
Les péniches sont des bateaux à fond plats adaptés à la navigation sur les fleuves et canaux. Elles sont utilisées pour le transport de marchandises. Elles firent leur apparition sur les fleuves français à la fin du Moyen-Age. A partir du XVIIème siècle, elles devinrent le lieu de travail du marinier ainsi que sa demeure. L’équipage, composé de la famille entière, se partageait le travail, la conduite et l’entretien du bateau. Leur déplacement se faisait grâce à la force musculaire. Femme et enfants tiraient la péniche à partir des chemins de halages à l’aide d’un harnais. Ce rôle fut ensuite réservé aux chevaux, ânes et mulets.

Après la deuxième guerre mondiale, les péniches en bois disparurent pour faire place aux constructions métalliques à moteur. Les chemins de halages, notamment le long du canal du midi, sont devenus aujourd’hui des promenades touristiques très appréciés, en particulier des cyclistes.

Emmanuelle Tremolet - 04/07/13 - www.MyFrenchLifE.org

La taille moyenne d’une péniche est de 150 m2 et leur longueur peut atteindre jusqu’à 80 m pour 11,50 m de large. La crise du logement dans les grandes capitales européennes a conduit les « terriens » à acheter des péniches de commerce pour les transformer en logement. Depuis les années quatre vingt, architectes et  designers se sont emparés de ce moyen de transport pour en faire de véritables maisons flottantes. A Paris ou à Londres, vivre sur une péniche est devenu un véritable luxe.

Emmanuelle Tremolet - 04/07/13 - www.MyFrenchLife.org

Vivre sur une péniche vous fait rêver ? Laissez moi vous faire part de mon expérience.

Me voilà donc depuis quelques jours sur une péniche dont le nom est « le Défi ». Drôle d’appellation ai-je tout d’abord pensé avant d’y séjourner.

Vivre sur une péniche, c’est vivre sur l’eau. Bien que le confort soit proche de celle d’une maison, il peut y avoir quelques petits inconvénients. L’eau courante utilisée provient du fleuve, d’où elle est filtrée puis stockée dans une cuve. Ainsi avant d’utiliser de l’eau, il est nécessaire de s’assurer que la cuve est pleine. Si tel n’est pas le cas, une pompe doit être mise en route pour la remplir. Inutile de vous dire qu’il ne faut pas être pressé le matin !

L’eau n’est pas potable, l’achat de litres d’eau en bouteilles est donc nécessaire pour cuisiner ou pour consommer. N’ayant pas l’habitude, ni le réflexe de ne pas utiliser l’eau du robinet pour ma propre consommation, mon premier petit déjeuner fut donc des tartines accompagnées d’un bol de café saveur eau de la Seine.

Vivre sur une péniche, c’est vivre avec des insectes notamment des moustiques et de nombreuses araignées. De jour, tout ce petit monde est invisible puis à la tombée de la nuit, c’est un ballet de petites bêtes qui entre en scène par les hublots. Les péniches sont amarrées sur le bord des fleuves dans lesquels vit toute une communauté d’insectes.

Vivre sur une péniche, c’est vivre dans un microclimat où l’humidité règne en permanence. Oublié, le brushing impeccable !

Faut-il donc être « barge » pour vivre sur une péniche ?

Heureusement, tous ces petits inconvénients sont très vite oubliés. La vue de l’eau par les hublots apporte sérénité et calme. Les intérieurs généralement en bois sont chaleureux. Entre habitants de ces bateaux, il existe une forte sympathie. Les gens se saluent lorsqu’ils se croisent. Bonne entente et convivialité sont de mise.

Emmanuelle Tremolet - 05/07/13 - www.MyFrenchLife.org

Enfin, la surface d’une péniche offre un merveilleux espace de vie en extérieur. Quel bonheur de prendre le traditionnel apéritif français avec la vue du soleil couchant !

De passage à Paris pour la journée, regardant à nouveau du Pont des Arts tous ces bateaux qui m’ont fait rêver, je sais aujourd’hui que vivre sur une péniche est à la fois un luxe et un défi !



Join the conversation

1 Comment




  1. Laura Griffin
    9 years ago

    Hello Emmanuelle,

    We’re all so glad you’re having such a wonderful and relaxing break. I had never heard about ‘les péniches’ before. The last photograph, with the reflection on the water, is breathtaking.

    Look forward to seeing you when you’re back,

    Laura