Mode + Beauté
Share
Print article

Comment

Ballet & Fashion, deux passions françaises réunies à Melbourne

Adele Bouet - Ballet & Fashion, two French passions united in Melbourne - Ma Vie Francaise - My French Life - www.MyFrenchLife.org

This article is in French. Click here to read it in English.

La National Gallery of Victoria accueille l’exposition ‘Ballet & Fashion’, réalisée en partenariat avec The Australian Ballet, à l’occasion des 50 ans de la compagnie. Ouverte depuis le 3 novembre dernier, cette exposition gratuite et estivale célèbre la collaboration souvent très créative entre la danse et la mode.

« Aussi longtemps que les artistes s’habilleront et danseront, le ballet et la mode s’inspireront l’un et l’autre », témoigne David McAllister, directeur artistique de The Australian Ballet. Dans cette exposition, on peut découvrir combien la mode a accompagné l’évolution de la danse, qui se révèle ici tout sauf classique…

Quand l’art dépasse toutes les frontières

8229192118_93df75af43_b

Si vous voulez apercevoir des costumes de près comme si vous étiez dans les coulisses d’un ballet, le rêve devient réalité à Melbourne jusqu’au 19 mai 2013. L’exposition « Ballet & Fashion saura ravir autant les fans des planches que ceux des podiums, puisque les grands noms de la mode et les spectacles de ballet les plus célèbres y sont représentés », s’enthousiasme Tony Ellwood, directeur de la NGV de Melbourne.

L’exposition regroupe 20 œuvres réalisées durant les 3 dernières décennies par des figures internationales ou australiennes. Parmi eux, citons notamment les couturiers français Christian Lacroix et Yves Saint-Laurent, ou les australiens Vanessa Leyonhjelm, Toni Maticevski et Richard Nylon. « Les costumes de ballet s’avèrent être des œuvres d’art avec leurs ornements et leur artisanat incroyables », remarque David McAllister.

Histoire de la collaboration entre l’art et la mode en France

8228134483_13544c38b2_b

En France, c’est sous le règne de Louis XIV que le ballet de court a été formalisé et codifié. Le Roi Soleil se donnait lui-même en spectacle dans des ballets composés par Jean-Baptiste Lully, portant d’opulentes robes destinées à évoquer le dieu du soleil.

Bien plus tard, au début du XXème siècle, les couturiers parisiens aiment collaborer avec des artistes de l’Avant-Garde. Par exemple, le couturier Paul Poiret charge le peintre fauviste Raoul Dufy de concevoir des tissus imprimés, le chorégraphe Jacques Heim aide l’artiste Sonia Delaunay à traduire son art abstrait en vêtements et Coco Chanel crée des costumes pour les ballets de Serge Diaghilev. Pendant deux décennies, les collaborations de ce type entre art et mode ont bourgeonné à tous les niveaux.

L’exemple du couturier français Christian Lacroix

Aujourd’hui encore, les grands noms de la haute couture établissent des collaborations privilégiées avec un chorégraphe ou une compagnie : Yves Saint-Laurent et Roland Petit, Gianni Versace et Maurice Béjart, Jean-Paul Gaultier et Régine Chopinot, ou encore Christian Lacroix et l’Opéra National de Paris.

On peut d’ailleurs apercevoir à la NGV de Melbourne une oeuvre de ce dernier datant de 1988, réalisée pour la ‘Gaîté parisienne’. Ce spectacle avait été présenté pour la première fois par le Ballet Russe de Monte Carlo en 1938. Quand Mikhail Baryshnikov, directeur artistique du American Ballet Theatre, prépare une reprise de ‘Gaîté parisienne’ 50 ans après, il invite Christian Lacroix à réaliser les costumes. La réponse de ce dernier fut catégorique : « il y a cinquante ans les costumes étaient très romantiques, doux et pastels. Je propose aujourd’hui quelque chose de plus fort, acide et résolument plus moderne ».

Christian Lacroix décide alors d’interpréter l’univers de l’artiste français Toulouse-Lautrec, centré sur l’idée du Moulin Rouge et du Paris coloré de la fin du XIXème siècle. Le couturier, qui n’avait que 3 mois pour réaliser ce projet, s’est exprimé avec la plus grande liberté. C’est peut-être la clé du succès en matière d’art.

Est-ce qu’un ballet vous a déjà particulièrement marqué par sa mise en scène et ses costumes ?
8229191580_83c2568778

Références :
1. ‘Ballet & Fashion’ est accessible au NGV International, jusqu’au 19 mai 2013. Ouverture tous les jours sauf le mardi, de 10h à 17h. Entrée gratuite. Visites guidées les mercredis, vendredis et dimanche à 13h30.
2. Site officiel de l’exposition, NGV International
3. Site officiel de The Australian Ballet
4. Les costumes de ballet, sur Wikipedia.

Image credits:
All images courtesy of NGV International



Join the conversation

0 Comment