Vie Française
Share
Print article

Comment

"chers tous"

Marion Lee - 08/07/13 - www.MyFrenchLife.org 

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je m’appelle Marion et j’habite à New York. Cela fait bientôt trois ans que je vis en décalage horaire avec la France et ce sont mes amis et ma famille qui me manquent le plus. D’ailleurs, pour éliminer la question classique dès maintenant… “Et le fromage alors? Comment tu fais pour vivre sans?”, et bien on trouve de tout à New York, même du St Marcellin!

Afin de garder le contact avec mes “chers tous”, j’essaye de leur envoyer régulièrement des emails fleuves. Fleuves car, un peu égoïstement, ces missives me font aussi beaucoup de bien à moi: d’abord j’aime les écrire (ce que j’aime encore plus, c’est envoyer le message le soir à l’heure américaine et savoir que quand j’ouvrirai ma boîte email le jour suivant, elle sera pleine de bonnes surprises, comme un matin de Noël), ensuite je trouve que les souvenirs sont des choses très précieuses à collecter, et enfin c’est mon défouloir par la plume (ou par le clavier)!

Pourtant, le récit de mes aventures à New York n’est pas vraiment un journal intime, plutôt le point de vue, (hopefully, entertaining) d’une Française sur cette ville qui nous fascine tant nous les Français (ayant pratiquement toujours vécu dans les “Villages”, Greenwich, East et West, je suis aux premières loges pour voir défiler les touristes Frenchies!). C’est pourquoi j’ai décidé de partager mes histoires franco-américaines avec tous ceux qui seraient intéressés à :  http://marionnewyork.blogspot.com

Marion Lee - 08/07/13 - www.MyFrenchLife.org
Toute ressemblance avec des gens de mon entourage n’est bien sûr pas une coïncidence, mais j’ai aussi une tendance à grossir certains détails, mélanger des personnes, dates et/ou lieux etc. Et puis je ne parlerai pas que de moi mais aussi des toutes ces petites et grandes choses qui font qu’habiter à New York est une expérience unique.

Une autre des raisons qui me pousse à partager mes expériences sur la place publique de “l’internet” (comme dirait Maman) c’est l’incroyable réaction des amis de mes amis ou même des inconnus que je croise à chacun de mes passages en France, qui, lorsque je leur annonce que je vis et travaille à New York, ont l’air ébahis, impressionnés, heureux pour moi, interloqués, voire peut-être jaloux… Si vous vous reconnaissez dans cette description, ceci est aussi pour vous!

Marion Lee - 08/07/13 - www.MyfrenchLife.org
New York est clairement une ville de rêves et de fantasmes, tout le monde ici a l’ambition de faire sien un petit morceau de cette grosse pomme. J’avoue que j’ai parfois les sourcils qui froncent quand j’entends un Français qui passe par “chez moi” pour quelques mois (en stage par exemple), donner des leçons sur l’hiver à New York, avec la neige qui arrive toujours “dès début Décembre” (si je peux me permettre, à ce moment là l’année dernière, quand je regardais par ma fenêtre, tout ce que voyais c’étaient les chats sans poils de mon voisin dans l’immeuble dans face). Le paradoxe, c’est que l’on est toujours très bien accueilli(e), que l’adaptation est facile dans cette bulle multiculturelle (bienvenue dans le meilleur compromis entre l’Europe et l’Amérique!) or, pour un Français, ou une Française, se fondre vraiment dans la masse, et vivre vraiment comme un Américain (se mettre à parler en Anglais, penser en Anglais, rêver en Anglais, ou encore,  hello!, 15 jours de vacances seulement à poser par an…), et bien ça ne se fait pas en un claquement de doigts! Moi qui avais l’envie de vivre aux États-Unis depuis mon premier voyage ici à l’âge de 15 ans, j’ai appris tout ça lentement mais surement, parfois avec incompréhension, parfois avec joie, parfois avec angoisse, parfois avec impatience, parfois avec colère, mais surtout avec curiosité. J’y reviendrai dans des messages ultérieurs…

Je suis donc maintenant comme tous les ‘New Yorkais’, une possessive, une pure et dure, une extrémiste de mon home sweet home… et puis je suis aussi toujours une Française, une Européenne, et ça c’est aussi mon trésor.

La plupart des New Yorkais adorent et vénèrent la France, alors c’est enfin pourquoi je vais essayer de leur rendre ce merveilleux compliment!

Crédits images : Marion Lee.


Join the conversation

2 Comments




  1. Judy MacMahon
    8 years ago

    Bonjour Marion. felicitations pour votre premiere article et bienvenue de notre equipe! Moi, j’adore l’article et j’attends plus avec impatience ;)…a bientot, Judy


  2. Mark E Hill
    8 years ago

    Bonjour Marion, j’adore ton article, la pomme mais pas le décalage horaire! Je suis anglais à Paris et je viens à New York jeudi. Qu’est ce que tu me conseilles a faire là-bas?