Arts + Culture
Share
Print article

Comment

Artist Bernard Gantner and Franche Comté

La Chapelle Sous ChauxThe region of Franche Comté, in the north-eastern of France, near Germany and Switzerland is not a tourist place; no beaches, no particularly good weather, no mountains where to do sports, nothing to seemingly move the crowds.

There are a few sites listed by UNESCO: the citadel of Besançon (a masterpiece of the Marquis de Vauban); and the Grand Saline and the Saline Royale (historical places of salt extraction), but France is full of cultural heritage, so the sites of  this region cannot easily stand out. What the French are probably the most familiar with, at least in name, is the great rock festival held here for the last 22 years, ‘the Eurockéennes of Belfort., where thousands of French and foreigners (95,000 in 2011) enjoy three days of outdoor music.

But still, when I talk about this part of France, few French who can even locate it on a map. While spending a few days here, I decided to talk about this region to other French and Francophiles the best manner (in my opinion): through Art. Specifically through the paintings of a man from the region: Bernard Gantner.

Bernard Gantner is a painter and illustrator who was born in Belfort in 1928. The landscapes of this region are for him what the Marquesas islands for were for Gauguin and the Provence for Van Gogh. Despite his many travels around the world, especially to Japan, he has continued to paint, throughout the seasons, this region and the life it contains. These paintings and drawings reflect his love for the landscape; his artist eye picks up the beauty of the forests, valleys and villages. He showed a very early interest in art. He decided ten years ago to devote his life to painting.

He finds his inspiration in the landscapes around him: constantly chasing the snow, water and vegetation in all its forms in all the seasons; preferring the old farms and snowy backdrop of fir trees. After living in Switzerland, Bernard Gantner returned to his hometown where he devotes his time to his art, the museum and to beautify the park. Drawing his surroundings transforms him.

By showing you – French, Francophones and Francophiles – this artist, I hope to have convinced you to explore the region that inspires him.

Bernard Gantner et la Franche-Comté

La région de Franche-Comté, située dans le nord-est de la France, proche de l’Allemagne et de la Suisse, n’est pas un endroit touristique.
Pas de plages, pas de météo particulièrement clémente, pas de hautes montagnes où pratiquer une foule d’activités sportives, non en apparence pas de quoi déplacer les foules.

Il y a bien quelques sites classés par l’UNESCO : la citadelle de Besançon, chef d’œuvre du Marquis de Vauban, ou la Grande Saline et la Saline Royale, hauts lieux historiques de l’exploitation du sel. Mais la France regorge de patrimoine culturel et historique, ceux-ci ne permettent donc pas à cette région de se démarquer.

Ce que les français connaissent sans doute le plus, au moins de nom, c’est le très grand festival rock organisé ici depuis 22 ans : «  les Eurockéennes de Belfort ».
Il déplace chaque année, français et étrangers par milliers (95 000 en 2011) pour 3 jours de musique en plein air.

Mais malgré tout, lorsque je parle de cette partie de France, rares sont les français qui savent même la situer sur une carte. Alors, passant quelques jours ici, j’ai décidé de parler de cette région aux français, aux francophiles de la plus belle manière qui soit à mes yeux : à travers l’Art.

Plus précisément à travers la peinture d’un enfant d’ici, Bernard Gantner. Peintre et illustrateur né à Belfort en 1928, il est aux paysages de cette région ce que Gauguin est aux Marquises et Van Gogh est à la Provence.

Malgré ses nombreux voyages à travers le monde, tout particulièrement au Japon, il n’a cessé de peindre au fil des saisons cette région et toute la Vie qu’elle recèle.
Ses toiles et ses dessins sont le reflet de son amour pour ces paysages et le regard d’un artiste sur la beauté de ces forêts, de ces vallons et de ces villages.

Très jeune Il manifeste un intérêt pour les arts. Il décide à dix ans de vouer sa vie à la peinture. Il trouve alors son inspiration dans les paysages qui l’entourent, chassant sans cesse la neige, l’eau et la végétation sous toutes leurs formes en toute saison, avec une claire préférence pour les vieilles fermes enneigées sur fond de sapins.

Après avoir vécu en Suisse, Bernard Gantner est retourné dans sa région natale où il consacre son temps à son art, son musée, ainsi qu’à l’embellissement du parc alentour qu’il transforme et dessine lui-même.

Ainsi, en découvrant cet artiste, j’espère avoir convaincu français, francophones et francophiles de venir découvrir la région qui l’a tant inspirée, vous qui savez maintenant qu’elle existe.

All Images © Armance Beauchamp
 


Join the conversation

2 Comments




  1. Judy MacMahon
    9 years ago

    Armance I loved this article. I was not previously aware of this artist or the region. Thank you for enlightening me 🙂
    Judy


  2. Armance Beauchamp
    9 years ago

    You’re welcome, it’s my pleasure. 🙂