Escapades
Share
Print article

Comment

Je suis le voyage et le voyage est moi

Que veut dire « être chez soi », « être à la maison » ? Ce qu’on appelle en anglais, home. Est-ce la France, le pays où je suis née ? Ma ville natale ? La maison où j’ai grandi ? Parmi mes amis ou ma famille ? Est-ce l’endroit où on se sent bien et à sa place ? Je me pose réellement toutes ces questions car, bizarrement, je me sens chez moi à peu près partout. Je suis chez moi en France où je parle la langue et je partage des valeurs communes.

Gourichon Julie, 09/12/11

J’étais chez moi en Autriche, où j’ai vécu pendant 6 mois. J’y avais ma vie, mes amis, mes études et mes habitudes. Certes, mon allemand laissait à désirer mais même si je me savais étrangère, je me sentais à ma place. Enfin, je viens de rentrer d’un voyage de deux mois aux États-Unis et au Canada. J’ai aimé la langue, le rythme de vie et la gentillesse des gens. Ça me correspondait totalement et je n’étais absolument pas marginalisée. Bien sûr, on me rappelait assez vite que j’étais française. Mon accent ne trompe personne (sacré accent français !) ni mes fautes de grammaire mais on m’intégrait aisément. Ou alors, est-ce moi qui m’adapte facilement ?

Je connais peu ce qu’on appelle le « mal du pays » ou le terme anglais que je trouve plus éloquent homesick. Dans un nouveau pays, je prends vite mes marques et mes habitudes. J’aime repérer des lieux cosy et sympathiques où je peux revenir de temps à autre. Je connais les restaurants et les bars, les coffee shops et autres petites boutiques par cœur. Je fais partie de l’environnement et je m’approprie les endroits où je me rends. Je fais d’une ville inconnue, un lieu familier. Je rencontre de nouvelles personnes. Je me fais des amis et au bout de quelques semaines, j’ai l’impression d’être là depuis toujours. Peut-être, est-ce pour ça que je me sens rapidement « chez moi » ? Toutefois, mon voyage en bus aux États-Unis ne m’a pas vraiment permis çela. Je découvrais un nouvel endroit, un paysage ou une ville, tous les deux ou trois jours. Cela ne m’a pas laissé le temps d’avoir de vrais repères. Comment ai-je pu, alors, me sentir chez moi ?

Gourichon Julie, 09/12/11

Peut-être est-ce dû à la présence de mon petit-ami ? Lorsque les personnes qu’on aime sont près de nous, nous sentons-nous naturellement à notre place ? C’est une possibilité. Aimer et être aimé apportent beaucoup de bien-être et de bonheur. Malgré cela, depuis l’enfance, j’ai cette envie permanente de quitter la France et de voyager. C’est pourtant dans ce pays que vivent ma famille et la plupart de mes amis. Pourquoi voudrais-je volontairement m’éloigner d’eux ?

Je m’adapte aisément à un nouvel environnement car, le voyage est indissociable à ma personnalité. Je suis le voyage et le voyage est moi. C’est une facette à part entière de ce que je suis et je ne peux m’y soustraire. Je me sens généralement toujours à ma place lors de mes différentes expériences à l’étranger. Je suis totalement moi-même et je profite de la vie. Peu importe l’endroit où je pose mes valises pour quelques jours ou quelques mois, je sais que mon voyage est légitime. Je n’ai pas à l’expliquer et d’ailleurs, je ne sais pas si je le peux.

Peut-être est-ce simplement la France qui ne me correspond pas. Ce n’est pas le pays dans lequel je suis destinée à vivre dans l’avenir. Il m’a énormément apporté et il a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. J’ai grandi dans un environnement totalement francophone et j’ai adhéré à des valeurs, à des comportements. J’ai appris à vivre dans cette société et j’ai été élevée dans la tradition française. J’aime la cuisine et la langue française et rien ne pourra jamais changer ça. C’est, tout comme le voyage, une part de mon identité.

 

Julie says…”I used to introduce myself as a little French girl travelling around the world with a big smile on my face. Actually, I’m 23! I studied Tourism and Hospitality at university. But I really love writing, mostly in French. I hope to finish my first novel in 2012. I dream of living abroad. My French Life™ has shown me my own country with new eyes. “

 

If you would like to join our team of Contributing authors, photographers and very talented people who live all around the world, then send me a message info@MyFrenchLife.org



Join the conversation

4 Comments




  1. Hannah Charbit
    10 years ago

    J’adore ton article Julie. J’ai l’impression de me retrouver un peu dans ce que tu dis ! Je suis française moi aussi mais avec des origines espagnoles. Du coup quand je vais en Espagne, quelque part je me sens chez moi. Cela fait 5 mois que je vis à Melbourne, et je trouve les australiens vraiment sympathiques et ouverts d’esprit. Je me suis fait de nombreux amis qui font que je me sens bien dans ce nouvel environnement. Voyager est pour moi l’une des expériences les plus enrichissantes que je puisse vivre.


  2. Emmanuelle Tremolet
    10 years ago

    When I was young, probably around 8 years old. I loved to read at home the magazine Paris Match. I could find lot of pictures from others countries. I am so curious about others countries and I love to travel. I live in Australia now ! I am well here, it’s far from France, I miss my family and friend but I like to here.


  3. Julie Chamand
    10 years ago

    Hey Julie! I’m also French and living abroad. Mainly because there were far too many Julies in France. Goal achieved. Not only do I not meet any Julies, but being cut off from everything I knew makes me feel all new. Love your pictures! Where did you take these?


  4. Julie Gourichon
    10 years ago

    Thank you for your comments. I took the first picture in Vienna, Austria. This is Karlskirche in the centre. The second one is the Grand Canyon in Arizona 🙂