Escapades
Share
Print article

Comment

Une journée à Bréhat

Valentine Camus - Une journée a Bréhat 7.03.2012

L’été dernier, j’ai travaillé pendant un mois dans une colonie de vacances près de Saint-Brieuc, en Bretagne.

C’était la première fois que je venais dans la région des kouign-aman et des treize lunes. Le kouign-aman, c’est cette délicieuse pâtisserie à base de beurre (beaucoup de beurre !), de farine et de sucre. Le cycle des treize lunes, c’est l’explication qu’ont trouvé les fiers Bretons à leurs pluies estivales incessantes : ils prétendent que c’est à cause du cycle des treize lunes, en bref une année pendant laquelle la lune effectue non pas douze, mais treize tours autour de la Terre. Quel rapport avec les perturbations météorologiques, me direz-vous ? Justement, aucune ! Maintenant, vous en savez un peu plus sur le chauvinisme breton.

Mais revenons à nos moutons. En congé pour la journée, je décide de visiter cette fameuse île dont j’ai beaucoup entendu parler, Bréhat (Côtes d’Armor). Je me rends en voiture jusqu’à la Pointe de l’Arcouest, me gare non sans difficultés sur un parking déjà plein, et embarque sur le bateau à moteur qui me dépose sur l’île en une vingtaine de minutes, parmi une foule de touristes.

Arrivée sur l’île, c’est un enchantement. Moi qui habite près de la Méditerranée, je ne suis pas habituée aux marées, et les bateaux échoués sur le sable me paraissent tout droit sortis d’un film fantastique.

Valentine Camus - Une journée à Bréhat
L’arrivée sur l’île

Et je n’ai encore rien vu. Les premières maisons sur la côte ne sont qu’un avant-goût des merveilleuses propriétés à l’intérieur de l’île.

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (9)
Une belle maison dans un jardin poétique et coloré… que demander de plus ?

Bien sûr, le moulin est un arrêt incontournable.

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (6)
Le moulin du Birlot, derrière un jardin d’agapanthes

Ensuite, une petite balade jusqu’au nord de l’île, pour admirer le phare. En chemin, les fleurs attirent mon attention. Il y en a surtout deux variétés à Bréhat, les agapanthes et les hortensias.

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (8)
Un magnifique jardin dans l’île, avec des agapanthes (en bleu) et des hortensias (en rose)

Enfin, j’arrive au phare du Paon, tout en granite rose.

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (11)
La marche vers le phare, qu’on distingue au loin

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (12)
Le phare du Paon

Éblouie par cette visite, je me dis que je me ferais bien à la vie à Bréhat… pas vous ?

Valentine Camus - Une journée à Bréhat (5)

Crédits images :
1. Deux Bretons en costume traditionnel, via fr.wikipedia.org
Toutes les autres images par Valentine Camus


Join the conversation

2 Comments




  1. Bethany Untied
    8 years ago

    Jolies photos ! J’y suis pas encore allee, mais cela me donne l’envie 🙂


  2. Valentine Camus
    8 years ago

    Merci Bethany ! Oui, je te conseille vraiment Bréhat, c’est un de mes meilleurs souvenirs dans les Côtes d’Armor. Par contre, il faut prévoir un parapluie !