Reportage + Société
Share
Print article

Comment

Fin de l’aventure pour l’équipe de France

7439491070_94132264dc_oL’équipe de France s’est logiquement inclinée 2 à 0 face à l’Espagne en quart de finale du championnat d’Europe de football.

La logique a été respectée. Les champions du monde et d’Europe ont battu les Bleus en quart de finale de l’Euro. Le talent, la force collective et l’envie ont été plus forts du côté espagnol. Dommage, car il y avait la place de faire quelque chose face à une équipe d’Espagne moins dominatrice que ces dernières années.

Pour ce match, le sélectionneur Laurent Blanc avait fait le choix de renforcer défensivement l’équipe de France. Pari raté. En refusant le jeu, les Bleus n’ont jamais su se créer de véritables occasions ou donner l’impression de pouvoir inverser la tendance.

L’objectif des quarts atteint

Quel bilan pouvons-nous tirer de cet Euro 2012 ? Depuis la coupe du monde 2010, les joueurs français avaient beaucoup à se faire pardonner tant au niveau sportif que comportemental. En s’imposant 2 à 0 face à l’Ukraine dans la phase de poule, les Bleus ont mis fin à six ans de disette, et réussi à reconquérir une partie des supporters français.

Steeve Vaugondy - Fin de l'aventure pour les Bleus - Ma Vie Francaise - My French Life - www.MyFrenchLife.org
La dernière victoire en compétition officielle était celle obtenue 1 à 0 face au Portugal en demi-finale de la Coupe du monde 2006, autant dire une éternité. En sortant de leur groupe, les Français ont atteint l’objectif affiché avant le début de la compétition : la qualification pour les quarts de finale.

Le comportement de l’équipe de France en question

Du point de vue du comportement, le bilan est bien plus contrasté. Lorsque Samir Nasri égalisa face à l’Angleterre dans le premier match de poule, il célébra son but d’un cinglant « Ferme ta gueule » adressé à un journaliste de l’Equipe, qui l’aurait critiqué dans plusieurs de ses articles1.

7439482682_0edb12ddeb_o
Cet épisode fait tache au moment où l’équipe de France semblait sur le chemin de la rédemption aux yeux des supporters français. Pire, le joueur de Manchester City a récidivé en insultant violemment un journaliste en zone mixte à la sortie du match contre l’Espagne.

Ce comportement est symptomatique de l’ambiance qui règne au sein de l’équipe de France. Une simple défaite 2 à 0 face à la Suède a suffi à bouleverser tout le travail mis en place durant deux ans par le staff tricolore et surtout à faire ressurgir les travers de cette génération. Les tensions au sein du groupe, l’égoïsme et le détachement ont pris le dessus sur l’enjeu de la compétition. Souvent qualifiés d’enfants gâtés, les Bleus ont malheureusement donné raison à leurs détracteurs.

Les quelques satisfactions coté Français

Cette équipe a montré trop peu  de talent et de cohésion pour aller plus loin dans la compétition. Mexès, Benzema, Ben Arfa, ou encore Nasri ont  clairement déçu. Mais le plus frustrant est sûrement ce manque de révolte et d’envie face aux Espagnols qui ne menaient seulement que 1 à 0 jusqu’aux dernières minutes du match.

Pourtant tout n’est pas à jeter. Les Bleus ont réussi leurs deux premiers matchs contre l’Angleterre et l’Ukraine. Aussi, certains joueurs ont sorti leur épingle du jeu comme Cabaye, Koscielny ou Lloris. Le futur de l’équipe de France passera surement par ces joueurs-là.

7439487844_d2b17a31b2_b
Quid de Laurent Blanc ? Le sélectionneur et le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graet, vont se réunir prochainement afin de discuter de l’avenir de celui-ci. On peut penser qu’il continuera à diriger les Bleus pour les deux années à venir.

Prochaine échéance, la qualification pour le Mondial au Brésil en 2014. Un défi de taille pour les Bleus qui se retrouvent dans le même groupe que les Espagnols2.
______
Sources:
1. France play down Samir Nasri ‘shut up’ incident, The Independant, 12/06/12
2. Football : la France face à l’Espagne en qualifications du Mondial 2014, Le Monde.fr, 31/07/11
______
Image Credits:
1. Logo de la Fédération Française de Football, via amateurdefoot.com
2. Supporters français durant le match France-Ukraine, via le ministère des affaires étrangères polonais
3. Nasri égalise face à l’Angleterre, REUTERS/A.Bianchi, via slate.fr  
4. Laurent Blanc, PHOTOPQR/MAXPPP/Matthieu de Martignac, via huffingtonpost.fr



Join the conversation

1 Comment




  1. lyon culture land
    7 years ago

    Je pense qu’une fois de plus l’attitude de certains de nos joueurs est inadmissible. Cette série des comportements inadmissibles a commencé en 1998 lorsque Zidane avait donné un coup de tête (ou “coup de boule” en ago)à un joueur adverse. Les joueurs ont un impact important sur les jeunes et ils devraient quand même donner l’exemple.