Vie Française
Share
Print article

Comment

French in Melbourne: how the city reminds me of Lyon

Thomas Pouillevet 19/11/12

This article is in French. Click here to read it in English.

Désignée pour la deuxième année consécutive « ville la plus agréable à vivre au monde »selon ‘The Economist’, Melbourne apparaît comme l’endroit idéal pour poser ses valises.

Ayant la chance d’étudier à Melbourne pendant un an, je ne peux pas m’empêcher de comparer la capitale de l’Etat du Victoria avec la ville française de Lyon, dont je suis originaire…

Deux anciennes puissances politiques nationales

Melbourne et Lyon, respectivement fondées sous l’Empire britannique en 1835 et sous l’Empire romain au premier siècle avant J-C, furent jadis les capitales du Commonwealth d’Australie et de la Gaule. Aujourd’hui, Melbourne a perdu son leadership politique au profit de Canberra, et demeure moins célèbre que Sydney. De la même façon, Lyon n’est plus la première ville française et reste généralement méconnue des australiens pour qui la France ne se résume parfois qu’à Paris.

Thomas Pouillevet 19/11/12Cette ancienne prééminence de Melbourne est notamment perceptible à la vue des différents bâtiments de la ville. La Gare ‘Flinders Station’, première du genre en Australie, dont la façade principale est couverte d’horloges, est à elle seule un symbole de la ville.

Comme les lyonnais, les habitants de Melbourne sont généralement très chauvins, et certains aiment bien vanter leur goût supérieur en matière de culture ou de gastronomie, notions soi-disant étrangères aux rustres habitants de Sydney obsédés par la météo et ne jurant que par le surf (tout cela est évidemment exagéré, mais vous trouverez une infographie amusante sur ce sujet en référence).

L’ambiance de ces deux villes

Rue Merciere

Déambuler dans ces deux villes invite également à les rapprocher. En se perdant dans le centre ville de Melbourne aux abords de ‘Flinders Station’, les laneways, de petites ruelles piétonnes remplies de restaurants atypiques, rappellent l’ambiance de la rue Mercière du second arrondissement lyonnais. Une atmosphère festive et conviviale dans ce havre de bien-être, où le brouhaha des conversations contraste avec la cohue de passants des grandes avenues voisines.

A l’instar des traboules de la ville française, de petits passages étroits et discrets permettent de circuler de laneways en laneways, sans jamais en sortir. Bien que la diversité culturelle soit plus importante dans la ville Australienne, l’on pourrait également comparer le quartier de la Croix-Rousse de Lyon, à celui de Fitzroy. En effet, ce quartier de Melbourne renvoie une image bobo, et abrite peut-être les bars les plus insolites de la ville.

Traboule dans le vieux Lyon

Une passion commune pour le sport

Enfin, à Melbourne comme à Lyon, le sport est roi. Véritable religion dans le pays, le football australien, ou footy, divise chaque semaine les habitants de Melbourne. La ville compte en effet 9 équipes sur les 18 de la ligue australienne ; les derbys sont donc fréquents.

La Grande Finale rassemble chaque chaque année 100 000 spectateurs dans le Melbourne Cricket Ground. Cette année, les Sydney Swans ont battu les Hawks de Hawthorn, un quartier de l’Est de Melbourne, pour le plus grand bonheur des supporters rivaux.

Thomas Pouillevet 19/11/12

À Lyon, le sport roi est également le football, mais celui qui se joue avec les pieds. La ville ne compte qu’une équipe en première division, et a aussi droit à son derby, contre les verts de Saint-Étienne. Lyon compte également une équipe de rugby en pro D2, accueille le Grand Prix de Tennis de Lyon, et sera également une étape du Tour de France 2013.

Mais au bout du compte, Melbourne accueille des évènements qui restent plus prestigieux, comme l’Open d’Australie, ou le Grand Prix de Formule 1, et la ferveur sportive de ses habitants n’a pas d’égal.

Et vous, voyez-vous d’autres similarités entre ces deux villes ?

References:
1. Melbourne retains the crown of most liveable city, par l’Economist Intelligence Unit 
2. “Australian Capital Cities”, par Jo Jackson sur Suite 101 
3. Infographie “Sydney vs Melbourne”, sur Hotel Club 
4. Les clubs de la première league, sur le site officielCrédits images:
1,2. Thomas Pouillevet
3. Rue Mercière, par Javier Lastras sur Flickr
4. Traboule dans le vieux Lyon, par Guy Moll sur Flickr
5. Thomas Pouillevet 



Join the conversation

0 Comment