Gastronomie
Share
Print article

Comment

Le caramel au beurre salé, c’est breton et diaboliquement bon

Isabelle Bernard - Le caramel au beurre salé, c'est breton et diaboliquement bon - My French Life - Ma Vie Francaise - www.myfrenchlife.org.jpg


This article is in French. Click here to read it in English.


Pâques est passé ; et si l’envie de savourer d’onctueux chocolats laissait la place à d’autres gourmandises comme le caramel au beurre salé ? Relativement simple à réaliser, le caramel au beurre salé breton est toutefois issu d’un savoir-faire et d’ingrédients indispensables pour que la recette soit fidèlement respectée.

Qu’a-t-il donc de si français, ce caramel ?

Le secret de la réussite est lié au sel de Guérande. Ce sel n’a pourtant pas toujours été facile à trouver dans l’Hexagone…

Pour comprendre son histoire, besoin est de remonter dans le temps : en 1343, le roi Philippe VI de Valois généralise la gabelle (taxe sur le sel). Le sel devient une denrée de luxe que seules les familles aisées peuvent s’offrir. Le beurre qui jusque là était salé devient doux, sauf dans les pays francs (Bretagne, Vendée, Artois, Flandre, Basse-Navarre, Béarn, Aunis), exempts d’impôt sur le sel. Lorsque la Bretagne fut rattachée au royaume de France, elle exigea que ses privilèges restent inchangés. La gabelle ne lui a donc pas été appliquée.

La naissance du caramel au beurre salé en Bretagne

8613049821_6ac8fc367a_b

Le créateur du caramel au beurre salé, Henri Le Roux, est tombé dans le chaudron de la gourmandise dès son plus jeune âge… Son père, Louis, était pâtissier et pas n’importe lequel : c’est lui qui a préparé le dessert lors du banquet servi au Bilmore Hotel à New York pour fêter l’élection de Franklin Roosevelt en 1933.

Formé en Suisse, Henri Le Roux devint meilleur chocolatier de France puis ‘caramélier‘. En 1980, le Caramel au Beurre Salé est élu meilleur bonbon de France.

Aujourd’hui, le caramel se déguste sous plusieurs formes : du bonbon dur ou mou, en passant par la sucette (la fameuse « niniche » de Quiberon), la pâte à tartiner et de nombreux gâteaux.

Un truc facile pour sublimer vos recettes de desserts français

8613048337_f3e9cb6f97_b

Si vous débutez en pâtisserie ou que souhaitez simplement épater vos proches avec un dessert simple mais savoureux, ajoutez un filet de caramel au beurre salé. Vous verrez à quel point le mélange entre la douceur et l’onctuosité du caramel d’une part et une note salée d’autre part transforme radicalement les classiques en les meilleurs desserts !

Vous pourrez le décliner de différentes façons – voici quelques idées testées et approuvées :
– à l’intérieur d’un fondant au chocolat;
– dans un dessert à base de pommes, car la douceur du caramel réveillée par une pointe de sel se marie fort bien au goût acidulé de la pomme;
– ou tout simplement sur une crêpe.

La recette du caramel au beurre salé de Guérande

8614257015_0e20c2bcb5_o

Si toutefois, vous ne trouviez pas le produit en magasin, voici une recette qui s’en approche :
– 300g de sucre en poudre
– 80g de beurre demi sel
– 25cl de crème fleurette
– 2 cuillères à soupe d’eau
– une pincée de fleur de sel de Guérande.

Dans une grande casserole à fond épais, faire fondre le sucre à feu très doux avec les 2 cuillères d’eau (ne pas hésiter à l’y laisser très longtemps, il faut que le caramel se forme en douceur…). Lorsque le caramel commence à brunir, remuez sans cesse jusqu’à obtention d’un caramel fluide et lisse. Ajoutez-y la crème. Il est essentiel que le feu soit doux. Lorsque le caramel est bien lisse et clair, laissez-le tiédir, avant d’y mettre le beurre coupé en morceaux et la pincée de sel de Guérande. Enfin, verser dans un bocal en verre.

Et si, lors d’une belle journée, votre voyage en France se poursuit sur la côte ouest, je vous suggère de finir votre balade en apothéose : arrêtez-vous à La Fraiseraie pour y déguster au moins une fois dans votre vie leur fabuleuse glace au caramel beurre salé… Celle-ci n’a d’égal que ses congénères à la fraise ou encore framboise/passion !

Références:
1. Le sel de Guérande
2. Henri Le Roux
3. La Fraiseraie
4. Article de marmiton.org sur le caramel
Crédits images :
Toutes les images ©Isabelle Bernard, sauf 4. Riz au lait et caramel au beurre salé, par Mary.Do via Flickr.


Join the conversation

0 Comment