Arts + Culture
Share
Print article

Comment

Monet’s Garden: Melbourne rend hommage au peintre français

Adèle Bouet - Monet's Garden - 30-05-13

This article is in French. Click here to read it in English. 

Du 10 mai au 8 septembre 2013, la National Gallery of Victoria expose Monet’s Garden, un hommage au peintre impressionniste français mettant en lumière son attachement au jardin de Giverny.

50 des 62 œuvres exposées pour l’occasion appartiennent au Musée Marmottan Monet à Paris. Il s’agit de la plus grande collection de l’artiste jamais amenée en Australie.

Claude Monet, sa vie en France et ses débuts

Adèle Bouet - Monet's Garden - 30-05-13

Né en 1840 à Paris et décédé en 1926 à Giverny, Oscar-Claude Monet grandit en Normandie, au Havre, où il finit par faire une rencontre déterminante avec le peintre Eugène Boudin, autre précurseur du mouvement impressionniste. Au début des années 1860, Monet s’initie à la peinture en extérieur à Honfleur. De retour à Paris, il fait la rencontre de Pierre-Auguste Renoir avec qui il fonde le mouvement.

« Avant le mouvement impressionniste, on le sait, la peinture subissait une hiérarchie fixe, il n’était pas question de peindre en extérieur, par exemple. La peinture devait être intellectuelle, réfléchie. Il fallait s’installer en atelier et créer une composition. Monet invente donc la peinture en plein air, il prend les transports, raconte la vie contemporaine et triviale. Critiquée de toute part, sa peinture n’en était pas moins intellectuelle à mon sens », explique Marianne Mathieu, directrice adjointe et conservatrice du Musée Marmottan à Paris.

« Pour moi, Monet est même au-delà du mouvement impressionniste. Inventif et inclassable, il fut selon moi le fondateur de la peinture moderne », ajoute t-elle.

Une exposition dédiée à Giverny, son inspiration

EXHI018762_RGB

La première salle de la National Gallery of Victoria est consacrée aux débuts du peintre, à sa vie de famille. On y trouve d’ailleurs deux portraits de lui et de sa femme Camille réalisés par Pierre-Auguste Renoir. Une autre salle est consacrée à ses voyages : en Normandie bien sûr, à Londres, et même en Norvège… Ensuite, l’exposition revient plus particulièrement sur son parcours au jardin de Giverny, qu’il peint sous toutes ses coutures.

Enfin, une salle est consacrée à ses grandes décorations et aux œuvres, moins connues, de la fin de sa vie. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la salle multimédia où vous pourrez parcourir le temps, de sa naissance à sa mort, sur des écrans tactiles. Mais le clou de l’exposition figure dans une dernière salle, obscure. Un film de 6 minutes réalisé dans le jardin de Giverny en novembre dernier est diffusé en boucle sur un écran en arc de cercle à 180 degrés. Un beau spectacle et un bel hommage à Monet.

« Son intérêt pour la nature arrive tout simplement par effet de mode. Cela fait partie de la vie moderne que de s’intéresser à la botanique à cette période. Ses peintures ne font pas office de description du jardin, elles sont bien plus inventives. Le jardin est en réalité tout petit ! », raconte Marianne Mathieu.

Claude Monet arrive pour la première fois à Giverny en 1883. La création du jardin de Giverny lui servira d’inspiration pour le reste de sa vie. L’exposition Monet’s Garden retrace ainsi l’évolution des motifs de jardin (dont les célèbres Nymphéas) sur une période de 20 ans.

La National Gallery aux couleurs d’un jardin à la française

Adèle Bouet - Monet's Garden - 30-05-13

Outre l’exposition en elle-même, la National Gallery of Victoria s’est parée des couleurs de Giverny. De faux murs en pierre recouvrent les allées à la façon de Giverny, le café du musée s’est transformé en cuisine et jardin à l’image de sa maison, et la boutique regorge de livres dédiés à Monet et à l’impressionnisme, ainsi que d’objets aux couleurs de ses tableaux. Tous ces détails ainsi que le film de fin plantent à merveille le décor de Monet’s Garden.

Mi-juin, le musée accueillera aussi l’exposition Australian Impressionists in France, histoire de compléter le tableau…

Et vous, que vous inspire l’œuvre de Monet ?

Références :
1. Monet’s garden: The Musée Marmottan Monet, Paris. National Gallery of Victoria. Du 10 mai au 8 septembre 2013. Adulte : 26$ – Tarif réduit : 22,5 $ – Enfant : 10 $
2. La Fondation Monet à Giverny.
3. Le Musée Marmottan Monet à Paris.
4. Claude Monet, Wikipédia
Crédits images :
All images courtesy of National Gallery of Victoria


Join the conversation

0 Comment