Arts + Culture
Share
Print article

Comment

La France au rythme de Boris Vian

An Tampere - 23.05.2013 - www.MyFrenchLife.org

This article is in French. Click here to read it in English.

Peu apprécié de son vivant, Boris Vian est désormais considéré comme l’une des pointures de la littérature française. Paris lui rend hommage avec une exposition et un film inspirés d’une de ses œuvres les plus connues : ‘L’écume des jours’. Publié une première fois en 1947, le livre sera un échec. Ce n’est que plus tard que le public commencera à apprécier ce chef d’œuvre.

Mais l’écrivain, mort en 1959, ne saura rien de ce succès. De plus, déçu par l’échec de ses livres, Boris Vian avait alors abandonné l’écriture pour se consacrer à la chanson, au théâtre et au cabaret.

Un classique de la littérature française

C’est en 1946 que Boris Vian s’attelle à la rédaction de ‘L’écume des jours’. Il travaille alors à l’Association française de normalisation. Le thème du livre français est d’une simplicité enfantine :

Colin aime Chloé, mais celle-ci tombe malade. Un nénuphar grandit dans son poumon et pour la sauver, Colin va tout tenter. A ses côtés, on trouve son ami Chick, obsédé par Jean-Sol Partre, son cuisinier, Nicolas, un collectionneur d’aventures amoureuses, et enfin, une petite souris prête à tout pour aider Colin. Je ne vous en dis pas plus, à vous de découvrir cet univers déjanté et la fin de l’histoire !

An Tampere - 23.05.2013 - www.MyFrenchLife.org

‘L’écume des jours’ exposé au Musée des Lettres et Manuscrits

Ecrit en un temps record (deux mois et demi !), le roman de Boris Vian a été écrit presque d’une traite, comme vous le découvrirez à l’exposition qui lui est dédié au Musée des Lettres et Manuscrits. Vous pourrez constater que le premier brouillon du manuscrit ne comporte presque aucune rature ! Ce n’est pas le cas de l’avant-propos dans lequel l’écrivain français a essayé de sensibiliser le lecteur à l’histoire de Colin et Chloé.

Remarquez d’ailleurs que les brouillons du manuscrit ont été rédigés sur des papiers à en-tête de l’Association française de normalisation. Et oui, Boris Vian a littéralement écrit ce roman sur son bureau pendant ses heures de travail ! Une grande partie de l’exposition est aussi consacrée à la genèse de la réalisation du film par Michel Gondry avec par exemple des photos de tournage, des dessins du réalisateur et quelques éléments décoratifs marquants du film.

 An Tampere - 23.05.2013 - www.MyFrenchLife.org

Après l’exposition, le chef d’œuvre français en images

Il fallait oser, mais Michel Gondry l’a fait : mettre en images un des romans les plus emblématiques et mystérieux de la littérature française. Mais cela ne s’est pas fait à la légère. Tout a été réfléchi dans le détail, comme par exemple les plats en tissus que vous pourrez voir à la fin de l’exposition au Musée des Lettres et des Manuscrits.

Si vous êtes un inconditionnel du film, allez aussi faire un tour au Showroom Peugeot sur les Champs-Elysées, où vous pourrez admirer la limousine utilisée par les amoureux en voyage de noces. Malgré ce sens du détail et un casting digne des plus grands films à succès (Romain Duris, Audrey Tautou), il faut faire le constat que l’adaptation du livre ne tient pas toutes ses promesses.

Entre quelques scènes fascinantes comme les fleurs qui disparaissent en fonction des émotions, beaucoup de temps morts frôlent presque l’ennui. L’excitation du livre ne se retrouve malheureusement pas dans le film…

Boris Vian + Michel Gondry par Dulcecarito sur Flickr (http://www.flickr.com/photos/dulcecarito/8416259193/)

Et vous, quelle est votre œuvre préférée de Boris Vian?

Références:
1. Site de la FNAC
2. Site du Musée des Lettres et des Manuscrits
3. L’écume des jours sur Allociné
4. Site Showroom Peugeot
Crédits images :
1. Boris Vian aux Trois Baudets (1955), par LucienGrix via Flickr
2. Boris Vian, par LucienGrix via Flickr
3. Musée des lettres et manuscrits, par Jason Whittaker via Flickr
4. Boris Vian + Michel Gondry, par DulceCarito via Flickr.


Join the conversation

0 Comment