Arts + Culture
Share
Print article

Comment

La Normandie au rythme du jazz français

7235494876_31bed939fa_b

Pour la 31ème année consécutive, durant la semaine de l’ascension, la ville de Coutances a rassemblé une centaine de musiciens amateurs et professionnels qui ont animé le festival, Jazz sous les pommiers. A cette occasion, la petite ville normande de moins de 10 000 habitants a été plongée dans une ambiance très festive.

Au détour des rues ou dans les bars, les visiteurs ont disposé d’un large choix de concerts gratuits. Dans la plupart des infrastructures de la ville comme L’esplanades des Unelles, Le Magic mirrors, le Théâtre municipal ou le jardin public, les festivaliers ont eu l’occasion de découvrir des groupes professionnels pour une somme d’argent comprise entre 7 et 14 euros.

Des sonorités jazz à la musique électronique en passant par les musiques du monde et le rock tous genres confondus, il y en a eu pour tous les goûts !

La 31ème édition du festival Jazz sous les pommiers

7235505454_349093f2db_c

Pour sa 31ème édition, du 12 au 19 mai, le festival a accueilli 138 spectacles dont 73 payants. A cette occasion, le groupe indo-américain Red Baraat, a mis le feu à la salle Le Magic Mirror, grâce à son tambour du Penjab et une grosse section de cuivre. Cette prestation a valu à ce lieu d’être reconnu comme le plus festif du festival.

Un peu d’histoire

Jazz sous les pommiers est né en 1982 à l’initiative de Thierry Giaz, enseignant et Gérard Houssin, animateur culturel. Cette manifestation a toujours mis à l’honneur les groupes locaux aussi bien que les vedettes internationales invitées tous les ans.

Une clôture en beauté

7331864414_843bcb4704_o

Le festival s’est achevé samedi soir par un concert exceptionnel du bassiste américain Marcus Miller, rejoint un peu plus tard par le saxophoniste Archie Shepp, un des grands noms du jazz aux Etats Unis.

Ce type de duo est une grande première pour le festival, qui a enregistré cette année 30 000 entrées. Cette performance le place donc parmi les cinq meilleures éditions de son histoire et ce, malgré une météo peu clémente qui n’a pas découragé pour autant les amateurs de musique !

Sources:
Jazz sur les pommiers, site officiel
Deux concerts pour Marcus Miller, Ouest France.fr 19/06/12

Image Credits:
1 & 2 Leila Zayer
3. Marcus Miller, Rosaria Macri sur Jazz sur les pommiers



Join the conversation

0 Comment