Arts + Culture
Share
Print article

Comment

Diasporas et musiques en Ile-de-France

8048987591_b0d5e8d2c5_o

Le 8 septembre dernier s’est ouvert le Festival d’Ile-de-France mettant cette année à l’honneur de multiples diasporas à travers leurs musiques. Première escale: New York à Chaussy !

Chaque année, le Festival d’Ile-de-France propose une trentaine de concerts autour d’un thème particulier tout en promouvant les joyaux du patrimoine culturel français présents dans la région Ile-de-France.

50 artistes de New York en France

An Tampere - French Film Friday - Ma Vie Francaise - My French Life - www.MyFrenchLife.org

La scène se trouvait au domaine de Villarceaux, joyau du Vexin français, mais pour quelques heures nous nous serions crû à New York. Dès notre arrivée, une fanfare gospel de Harlem nous a entraîné pour une promenade musicale à travers les jardins magnifiques menant vers le château dit “du haut”. S’en est suivi un après-midi plein d’échanges musicaux des diasporas ayant trouvées refuge à New York. Nous entendrons ainsi tour à tour Aurelio Martinez, Lucia Pulido ou encore Martha Redbone.

L’apothéose de cet après-midi fut sans doute le concert de Zon Del Barrio, un groupe latino qui nous a fait danser aux sons de la plena et de la salsa.

Le Festival d’Ile-de-France jusqu’au 14 octobre 2012

Si vous n’avez pas pu assister à cette première journée, sachez que le Festival continue à vous envoûter jusqu’à mi-octobre. La soirée hommage à Cesaria Evora au Cirque d’Hiver valait le détour. Plusieurs artistes, entourés par les musiciens et choristes de la chanteuse, nous ont fait découvrir les influences de sa musique.

8045971799_dc70cc853f_c

Également à noter sur vos agendas : la soirée lecture des textes de Khalil Gibran ou le concert spirituel ‘In Exitu Israel’. Le Festival d’Ile-de-France vous propose également la possibilité de participer à des débats tels que celui du 2 octobre sur « Diasporas, une histoire en devenir: vers un monde transnational ? » ou à des masterclass en guitare chaâbi avec Mohamed Abdenour.

Le patrimoine culturel francilien vous ouvre ses portes

Mais ne vous contentez surtout pas d’assister aux concerts ! Prenez également le temps de profiter pleinement du patrimoine culturel français dans lequel les activités se déroulent. Le Festival d’Ile-de-France a en effet pour particularité de mettre l’accent sur la relation entre musique et patrimoine francilien. Ainsi vous pourrez par exemple visiter gratuitement l’Abbaye-des-Vaux-de-Cernay, assister au vernissage d’une nouvelle exposition au Centre d’Art Contemporain ‘Micro One’ à Vélizy-Villacoublay ou encore déambuler dans les jardins du Parc de la Villette.

Petit détail loin d’être négligeable, pour ces quelques Parisiens qui, comme moi, voient une virée en banlieue comme une expédition insurmontable, le Festival a mis en place de navettes pour chaque concert se trouvant en dehors du périmètre parisien. N’oubliez pas également que depuis septembre, les pass Navigo ont été dézonés pendant le weekend, donc vous pourrez accéder gratuitement à ces différentes manifestations !

N’hésitez pas à partager avec nous vos impressions lors du Festival d’Ile-de-France …

Références :
1. Festival d’Ile-de-France, site officiel du Festival d’Ile-de-France
2. Villarceaux, info pratiques
3. Dézonage du pass Navigo, ratp
Image Credits :
1. Villarceaux, by Dominique Sanchez, via Flickr
2. Affiche du festival, site officiel du Festival d’Ile-de-France
3. Cesaria Evora, site officiel du Festival d’Ile-de-France


Join the conversation

0 Comment