Reportage + Société
Share
Print article

Comment

L’exception française en Australie : une réputation controversée

Laure Van Ruymbeke 14/12/12Français voleurs, Français bruyants, Français sans gêne… Telle serait la réputation actuelle de nos compatriotes francophiles sur le territoire australien.

L’attitude des Français pointée du doigt en Australie ? C’est un bien triste constat qui se fait depuis quelque temps déjà. Le 11 novembre dernier, à Melbourne, une jeune Française a été outrageusement insultée par des passagers australiens d’un bus car elle chantait dans sa langue maternelle.

“Parle anglais ou meurs salope” lui a-t-on rétorqué, alors que celle-ci, augmentait le volume de ses cordes vocales. S’ensuit une série de menaces, d’insultes, et de gestes offenseurs relayés dans une vidéo YouTube vue près d’1,5 million de fois, puis par toute la presse internationale. Les réactions des internautes toutes nationalités confondues ont fusé sur la toile, et la dimension scandaleuse de tels comportements a été explicitement soulignée par la presse et le gouvernement australiens.

Les Français en Australie, une image ternie…

Backpacker in Cairns
Même situation dans les fameux backpackers et supermarchés du pays. Les tenants de ces auberges se plaignent du comportement général des Français qui sont parfois difficilement admis. On les pointe du doigt pour manque de retenue et manque de respect.

On ne tolère plus ce “communautarisme” envahissant, le non-respect des règles de conduite, le peu d’efforts pour parler l’anglais. Dans les épiceries et centres commerciaux, on les soupçonne régulièrement de vol, suite à une multitude d’incidents. Un terme a même été inventé à partir de ces infractions : “French shopping”, pour désigner le vol fréquent de morceaux de viandes et autres victuailles.

Alors, s’agit-il de situations exceptionnelles, de dérapages isolés, ou plus grave, de stigmatisation récurrente ? On ne peut, avec recul, généraliser un tel phénomène et lui coller automatiquement l’étiquette “xénophobie” ou “racisme”. S’il ne s’agit pas d’un choc des cultures a proprement parler, le rapport aux règles et à la courtoisie est indéniablement différente dans les deux pays. Il serait plus prudent de souligner un décalage culturel plutôt qu’une impossibilité à se comprendre et de fait, à interagir.

… mais la ‘French touch’ ne semble pas compromise

Laure Van Ruymbeke 14/12/12
Si la communication entre Français et Australiens n’a pas toujours été des plus réussies, la France conserve néanmoins un statut de distinction et d’élégance de premier plan. Chaque nationalité porte en elle des clichés dont elle ne peut se défaire.

Nous sommes le pays du ‘French kiss’, de la baguette, du vin rouge et du fromage de qualité, des escargots et des pattes de grenouille. Ici on ne se lasse pas de l’accent français, synonyme de charme et d’arme infaillible de séduction. Notre histoire culturelle et nos spécialités culinaires et raffinées sont excessivement mis en avant. Et nous sommes là pour perpétuer le mythe.

La France est un pays marqué par ses révolutions. Ce qui signifie également que dans notre imaginaire collectif, notre culture porte en elle une certaine légitimité, qui peut parfois dévier et se traduire par un abus de confiance.

Les touristes français manquent certainement de tenue parfois, et s’arrogent certains droits sans en demander la permission dans un pays qui, au contraire, est soucieux des règles de bonne conduite. Toujours est-il qu’ils apportent leur ‘French touch’, qu’elle soit appréciée ou rejetée. Libre à chacun de se faire sa propre opinion, mais attention aux raccourcis et clichés parfois peu révélateurs…

Références :
1. “La Française agressée parce qu’elle chantait en français dans un bus à Melbourne témoigne”, The Huffington Post. Crédits images :
1. Australie : “parle anglais ou meurs”, par Europe 1. 
2. Backpacker in Cairns, par Jcoterhals sur Flickr. 
3. Melbourne, par Terre de Vin. 


Join the conversation

1 Comment




  1. parisdise
    8 years ago

    C’est terrible … embarrassed to be Australian when I see footage like this. There are just a few ignorant drunk Australians that really think like this (I hope!!!)