Reportage + Société
Share
Print article

Comment

Tour de France in Focus – L’ambiance unique du Tour

4834513445_00098c66c7_z

This article is in French. Click here to read it in English.

Pour le centième Tour de France, nous vous proposons une série globale sur la plus grande course cycliste de tous les temps, ses champions, son atmosphère et son attrait touristique.

Pour le deuxième volet de notre série, nous vous présentons l’ambiance unique du Tour avec entre autres la caravane publicitaire, les spectateurs ou bien encore les villages de départ et d’arrivée des cyclistes.

Comme chaque année, les Français sont présents pour supporter les cyclistes

6050026252_d9253f2082_z

Le Tour de France accueille chaque année plusieurs millions de spectateurs sur le bord de ses routes de montagne, de plage ou de campagne. Selon l’organisation, 12 à 15 millions de touristes de passage, de fans du vélo ou de familles se rassemblent chaque année pour applaudir les champions mais aussi pour voir passer les caravanes du Tour.

Cette farandole de véhicules publicitaires traverse toute la France avant le passage des coureurs pour amuser la foule en jetant quelques petits objets, qui ravissent petits et grands. Cette tradition  perdure et grandit depuis les années 1920. Quelques marques de chocolat ou de pneumatique décident de suivre la course sans être directement affiliées à l’épreuve.

C’est en 1930 lorsque les équipes nationales remplacent les équipes de marques, que les organisateurs, soucieux des finances du Tour de France, ont accepté l’arrivée des véhicules publicitaires. Depuis ce temps là, des dizaines de véhicules ont agrémenté les quelques voitures de 1930 pour arriver à plus de 160, formant 20 kilomètres de caravane.

La caravane du Tour de France, toute une histoire

Tourkaravaan_1958_-_Merchandising_1958

La caravane est une des clés de la réussite du Tour de France. Elle est tout d’abord une manne financière importante car pour défiler sur les routes avant les coureurs d’importantes sommes d’argents sont déboursées. Selon la taille et le nombre de véhicules, les marques dépensent entre 200 000 et 500 000 euros.

De plus, la tradition créée depuis maintenant plus de 80 ans perdure et à en croire plusieurs sondages, plus d’un tiers du public (39%) vient en priorité pour voir la caravane et y récolter quelques cadeaux.

L’inventivité, les couleurs, la taille des chars et la bonne humeur qui les entourent sont une réelle attraction de 45 minutes de défilé tout au long du mois de juillet. Certaines marques ont même créé de fameux goodies comme des bob blancs ou des casquettes à pois rouges qui sont, chaque année, attendus avec impatience.

Voir de près les cyclistes du Tour de France

800px-Tour_de_France_2012_-Caravane_cyclistes

Le départ des coureurs et des caravanes se tient dans les villes et villages qui l’accueillent, en général sur la grande place ou sur l’avenue principale. C’est l’occasion pour les coureurs de se préparer, de discuter de la course mais aussi l’occasion de les rencontrer, si ils sont disponibles.

Un départ fictif est donné, cela laisse l’occasion aux spectateurs d’admirer les cyclistes dans la ville pour une parade de quelques kilomètres.

A chaque départ, tous les coureurs se présentent sur le podium, quand à l’arrivée, un autre podium récompense le vainqueur et les maillots distinctifs (maillot jaune du leader, maillot vert du meilleur sprinteur…).

Et vous, qu’appréciez-vous autour du Tour de France ?

Crédits images :
1. La caravane à Paris, par Thomas Valadon via Flickr

2. Spectateurs du Tour, par Jea-Pierre via Flickr
3. La caravane 1958, via Wikipedia
4. La caravane aujourd’hui, via Wikipedia


Join the conversation

0 Comment