Escapades
Share
Print article

Comment

Beautiful French villages: Saint-Paul-de-Vence Part 2

Julie Guégan - 25.11.13 - www.MyFrenchLife.orgJe tourne la tête: le bâtiment qui abrite la collection de tableaux est également magnifique, je songe à l’architecture de Le Corbusier.

L’architecte catalan Joseph LIuis Sert a dû être influencé par le maître : une composition faite de verre, de béton peint en blanc, d’eau et de lumière.

Je pénètre à l’intérieur : Bonnard, Braque, Chagall, Léger et tant d’autres, modernes ou contemporains, complète une collection à couper le souffle.

Je m’attarde encore devant une mosaïque de Braque qui tapisse le fond d’un bassin : le bleu, les poissons à peine esquissés, si poétique…

Le village de Saint-Paul-de-Vence

Le jour décline déjà lorsque je prends le chemin du village, j’oublie toujours que l’automne s’empare trop vite de la lumière. Je croise des gens aux accents différents, le sud de la France opère encore une puissante attraction sur le monde entier.

Julie Guégan - 25.11.13 - www.MyFrenchLife.org

Les remparts construits par François Ier au XVIème siècle m’accueillent, le temps semble n’avoir eu que peu de prise sur eux.

Je pensais ma capacité d’admiration saturée par ce que je venais de voir, de vivre. Et pourtant…

Un plongeon dans le passé

Julie Guégan - 25.11.13 - www.MyFrenchLife.org

Le mythe est à la hauteur de la réalité : un dédale de ruelles, de fontaines, de pierres séculaires, un voyage dans le temps, un décor de film d’époque. Je m’attends à voir surgir un cavalier en arme, une lingère accroupie au lavoir… Si ce n’était les nombreuses (trop nombreuses) échoppes touristiques, le tableau serait parfait.

Je comprends l’attrait des peintres et je décide de pousser la visite jusqu’au petit cimetière accroché sur la roche, là où Chagall repose pour l’éternité. Une tombe simple : quelques galets sur une dalle nue, un gros romarin plongeant, rien de plus. Je suis émue par ce dépouillement, cette sobriété.

Le soleil se couche sur les montagnes environnantes, les derniers rayons se reflètent dans les orangers chargés de fruits. Bientôt l’hiver sera là, Saint-Paul hibernera jusqu’au printemps prochain et moi, je garderai ce puissant souvenir bien au chaud.

Pourriez-vous, à l’instar de Chagall, vous exiler dans un petit village du sud de la France ? Dites-le nous dans les commentaires!

Images credits:
All images ©Julie Guégan.


Join the conversation

0 Comment