Reportage + Société
Share
Print article

Comment

Français de l’étranger Asie-CEI-Océanie – Législatives 2012 : Lisbeth Graille, Parti Radical de Gauche (1/2)

Emmanuelle Tremolet - Français de l'étranger Asie-CEI-Océanie - Législatives 2012 : Lisbeth Graille, Parti Radical de Gauche (1/2) - Ma Vie Francaise - My French Life - www.MyFrenchLife.org

Depuis la loi du 23 juillet 2008, les 1 594 303 millions de Français établis hors de France peuvent élire 11 députés de 11 circonscriptions.

Lisbeth graille, candidate du Parti Radical de Gauche aux élections législatives de 2012 dans la 11ème circonscription Asie-CEI (Communauté des Etats Indépendants)-Océanie a bien voulu répondre à nos questions.

Radicale de Gauche depuis 28 ans, Lisbeth Graille est mère de famille, artiste peintre, expert auprès des tribunaux et Secrétaire Nationale chargée de l’Europe et des Relations Internationales. Très sensible à l’urgence humaniste, économique et écologique, elle s’investit dans des actions locales.

7311354156_784c0cba1e_o

Pourquoi vous présentez-vous à l’élection législative de 2012 pour représenter les Français d’Asie-CEI-Océanie ?

Je suis investie par le Parti Radical de Gauche et Génération Ecologie. Je participe à la direction du PRG depuis presque 28 ans. J’ai l’expérience de l’action politique à la direction du PRG, je suis proche du nouveau  gouvernement. J’ai l’expérience de l’expatriation dans cette circonscription pendant plus de 10 ans, j’en connais les richesses mais aussi les problèmes et je connais les difficultés du retour en France.

J’ai la chance de vivre en France avec l’équilibre de ma famille, et un regard égal sur l’ensemble des pays, pour pouvoir œuvrer à l’Assemblée Nationale, dont la cession dure 9 mois. Je suis aussi quelqu’un qui a connu l’enseignement, l’entreprenariat, la création, et des galères… Je suis mère de famille et veuve, de Marc Graille qui s’est impliqué de façon exceptionnelle dans le Caucase et l’Asie Centrale comme team leader du programme européen TRACECA.

Je suis disponible pour siéger à Paris, ce qui est indispensable pour vous représenter, et pour venir à votre rencontre en dehors des cessions, ainsi que pour être à votre écoute par messagerie : Lisbeth.cg@lesfrancaisdanslemonde.fr ou bien par mon site.

7311617046_386631cb56_b

Limiter le sectarisme des gauches extrêmes, offrir les idées humanistes et laïques, refuser la discrimination, vouloir la liberté et l’épanouissement de chacun, encourager une écologie intelligente et moderne, être aux côtés de François Hollande en permettant une gauche plurielle, humaniste et écologique. Telles sont les raisons et les atouts de ma candidature.

Quel sera le rôle des députés des français de l’étranger et comment vont-ils exercer leur mission ?

Pour moi, la politique, ce n’est pas la logique des arguments, la politique c’est aimer les gens, aimer l’avenir, aimer la vie. Je m’engage pour permettre plus d’épanouissement, plus de liberté, plus d’égalité, plus de fraternité dans la vie de tous les jours.

Le rôle du député à l’Assemblée Nationale est essentiel  pour tous les Français où qu’ils soient. Il participe à l’orientation générale de notre société et au choix de l’avenir que nous souhaitons. Cette élection est, je crois, l’une des plus importantes tant il va être essentiel de s’orienter avec force dans le camp du progrès de la fraternité et de l’environnement, face aux lobbys financiers et au cynisme généralisé qui minent tous les fondements de notre civilisation humaniste, c’est pourquoi je me présente aujourd’hui devant vous.

Le député a un rôle majeur sur la politique française avec bien sûr des répercussions sur l’Europe et le monde. Je suis profondément européenne et je veux le changement à ce niveau.

Mais les difficultés et les souhaits des expatriés  ont un tronc commun, et tous les candidats les identifient, la différence va résider dans l’orientation qui sera prise par votre député, sa qualité et sa disponibilité.

7312128350_e8195ed2e1_b

Je considère ce rôle de député comme étant en contact étroit avec les Français résidants dans la circonscription, je ne suis pas de ceux qui savent tout, je souhaite surtout établir un contact direct avec la population. J’espère que chaque personne qui le désire pourra me contacter directement, afin d’étayer mon analyse grâce à ses expériences, ses besoins, ses difficultés, ses souhaits… si divers dans une aussi vaste circonscription.

Il sera nécessaire ensuite de voyager pour rencontrer et échanger directement avec les Français, un rythme alternant cessions et voyages sera mis en place. Il sera aussi indispensable pour ma part, de travailler en étroite collaboration avec les délégués, qui sont à même de faire remonter les informations parcellaires, avec les sénateurs qui eux, ont une vision globale, ainsi que les associations et les citoyens qui résident dans cette gigantesque partie du monde. L’expatriation n’est pas un chemin facile, mais je m’engage à ce qu’elle soit une chance, non seulement pour les Français engagés dans cette voie, mais également pour la France à qui les Français de l’étranger offrent une force, un apport économique, un rayonnement. Ils donnent une ouverture  capable de générer une modernité éclairée faite de découvertes, d’échanges, de tolérance, de coopération entre les peuples. C’est une oeuvre capitale tant à l’intérieur de la communauté européenne que dans le reste du monde.

La suite des questions dans le prochain article

Pour savoir comment voter hors de France, cliquez ici.
______
Image Credits:
1. Elisabeth Braille, via Asie-info.fr
2. Les radicaux de gauche avec François Hollande, via Elisabeth Braille
3. Laïcité (nf), par Léo-Flash via Flickr 
4. Visite Assemblée Nationale, par Julie Kertesz via Flickr



Join the conversation

0 Comment