Reportage + Société | Le Buzz
Share
Print article

Comment

Le Buzz: Beyond the French news

This article is in English. Click here to read it in French.

Emmanuelle Tremolet - Le Buzz - Ma Bie Francaise - My French Life - www.MyFrenchLife.org

Voilà ce qu’il ne fallait pas rater ces derniers jours dans la presse française !

Fin de la collaboration entre Balenciaga et son directeur artistique Nicolas Ghesquière 

Nicolas Ghesquière, 41 ans, directeur artistique de Balenciaga depuis 1997, et le groupe français PPR ont annoncé dans un communiqué de presse qu’ils mettaient fin à 15 ans de collaboration. François-Henri Pinault, Président-Directeur général de PPR, a déclaré : « Cristóbal Balenciaga était un maître, un génie dont la vision avant-gardiste a dicté les plus grandes tendances de la mode et inspiré des générations de créateurs. Nicolas a su avec un talent rare de créateur apporter à la Maison Balenciaga une contribution artistique essentielle au rayonnement unique de la marque. » Le nom du prochain directeur artistique de la maison de couture n’a pas été révélé. « Il n’y a pas d’information à ce sujet pour l’instant » , a-t-on précisé chez Balenciaga.

8181359435_2c9b823f45

Les raisons de cette fin de collaboration ne sont pas connues. Karl Lagerfeld dans une interview à Reuters indiquait : « Peut être Nicolas désire avoir sa propre marque, ce qui n’est pas une mauvaise idée ».

Nicolas Ghesquière a contribué à faire revenir sur le devant de la scène la maison de couture. Il a enchanté les rédactrices de mode et des actrices comme Charlotte Gainsbourg ou dernièrement Kristen Stewart.

Quel est votre directeur artistique de mode favori et pourquoi ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous ou dialoguez avec nous sur Twitter via @MaVieFrancaise

Zut, un faux pas ! Le président français fait une erreur dans une note adressée à Barack Obama

8183385538_e959457cda_b


Une lettre de félicitation écrite par François Hollande et adressée au Président américain fraîchement réélu Barack Obama, a fait l’objet de beaucoup d’amusements sur les réseaux sociaux. L’agence de presse américaine Associated Press indique dans un communiqué « Le président François Hollande en tentant de signer une lettre de félicitations à Barack Obama s’est trompé dans la traduction – et s’est retrouvé partout sur Twitter. Dans la grande tradition gauloise meurtrière envers la langue anglaise, Hollande a terminé sa lettre au Président américain par une inscription écrite de sa propre main : Friendly, Francois Hollande. »

Cette erreur est une traduction littérale du français « Amicalement », ce qui aurait dû probablement être traduit par « Kind regards ».

Zut !

Selon vous, c’est amusant ou bien déconcertant ? Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous ou via @MaVieFrancaise

Compétitivité industrielle française : une thérapie de choc en route ?

8183385312_9bc6ed01fe_o
Comme beaucoup de pays européens, la France fait face à une crise économique et sociale. Depuis 2000, la compétitivité dans le secteur de l’industrie française est sur le déclin notamment avec la perte de 750 000 emplois. Comme l’agence Reuters l’indique dans un communiqué, Louis Gallois appelle à « un effort patriotique à travers une thérapie de choc afin de renverser la tendance ». Le rapport rédigé par l’ancien président d’EADS propose 22 mesures dont la réduction de 30 milliards de charges sociales (20 milliards de cotisations patronales et 10 milliards de cotisations salariales) mais également le maintien des mesures en faveur de la recherche et de l’innovation, la création d’un pacte de solidarité pour aider les petites et moyennes entreprises…

Le même jour, le FMI a pressé la France à réduire les dépenses publiques et à engager des réformes concernant le marché de l’emploi afin d’éviter de se retrouver derrière l’Italie ou l’Espagne ». Sous la pression, le gouvernement de François Hollande a annoncé un allègement du coût du travail sur les entreprises de 20 milliards d’euros sous forme de crédit d’impôt. Cela sera financé par une coupe budgétaire supplémentaire de 10 milliards d’euros et une augmentation de la TVA (et ce malgré l’opposition de François Hollande il y a quelques semaines à cette dernière mesure). Les propositions du gouvernement ont été bien accueillies par l’UMP et le Medef mais parfois critiquées à gauche.

Pensez-vous que ces mesures suffiront à enrayer le déclin de la compétitivité française ?

Image Credits:
1. French competitivity drawing by Tartrais.
2. Letter from François Hollande to Barack Obama, Herald Sun.
3. Charlotte Gainsbourg andNicolas Ghesquière,  Paris Match.
4. Louis Gallois, Le Télégramme.  



Join the conversation

0 Comment