Arts + Culture
Share
Print article

Comment

Révolutions françaises, part three: Charles Baudelaire et la poésie moderne

8504303945_8469dc821d_o

This article is in French. Click here to read it in English.

Troisième et dernier volet de la série ‘Révolutions françaises’ : Un hommage au grand poète français Charles Baudelaire.

Charles Baudelaire, grande figure du XIXème siècle, est un auteur connu de tous. Avec Victor Hugo ou Arthur Rimbaud, il est considéré comme l’un des plus grands écrivains français. Mais quels ont été exactement ses exploits littéraires ?

“Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher”.

Tout le monde connaît ces vers. ‘L’albatros’, célèbre poème de Charles Baudelaire, est certainement l’un de ces textes français que l’on peut identifier dès les premières syllabes. Pourtant, on ne connaît pas toujours l’impact que les écrits de Charles Baudelaire ont eu sur la poésie française et occidentale.

En effet, au XIXème siècle se produisent de grands changements dans la conception de la poésie qui conduisent ensuite au passage à la poésie moderne. Petite explication sur le rôle du poète dans cette révolution française. 

Le Dandy français

8504303947_7aaf11cb97_o

Charles Baudelaire était un Dandy. Et ce mot ne décrit pas une simple coquetterie. Le dandysme est un mode de vie. Sa seule aspiration : l’esthétique. Ceci s’applique dans la vie quotidienne du poète mais également dans ses écrits. Comme l’explique le poète lui-même dans son texte ‘Mon coeur mis à nu’ : « Le dandy doit aspirer à être sublime sans interruption. Il doit vivre et dormir devant un miroir » .

Ainsi, le vrai Dandy écarte sa conduite de toute morale extérieure, celle-ci devant être guidée par la seule recherche du beau. Sans être totalement un rebelle, on décèle déjà chez le poète français une tendance à suivre son propre chemin, hors des sentiers battus.

Recueil de poèmes français : Les Fleurs du Mal

Cette facette est omniprésente dans les écrits de Charles Baudelaire. Son recueil de poèmes ‘Les Fleurs du Mal’, son oeuvre la plus fameuse, en est une excellente illustration. Le poète y fait un essai original et innovateur : par les mots, il veut faire surgir la beauté de l’obscène et du vulgaire. Il fait pousser des fleurs dans le terreau du mal.

Ainsi, le lecteur peut se retrouver devant la description d’une carcasse d’animal mort versifiée en sonnet. Publié pour la première fois en 1857 (puis une nouvelle fois en 1861), le recueil français choque. Six poèmes sont censurés. Il fait ensuite l’objet de plusieurs modifications et rééditions.

2643982896_c852466bd5_b

L’évolution de la poésie et de la littérature française

Au-delà de l’aspect provocateur, la perception de la poésie de Baudelaire, ainsi que son style, sont très novateurs. Le poète utilise des formes poétiques plutôt classiques mais joue avec leurs constructions ainsi qu’avec celles des vers. Il développe le concept de prose poétique. Il choisit de nouveaux thèmes et de nouveaux sujets.

Il redéfinit également une vision de l’esthétique, l’élargit, la transforme et la transmet à ses successeurs, Paul Verlaine ou encore Arthur Rimbaud. Il est un élément clé de la rupture avec la poésie classique et marque à jamais la littérature française dans son ensemble.

Mais pas besoin d’être un expert pour apprécier ses poèmes et ses écrits, qui sont maintenant accessibles dans leur intégralité !

Et vous, quel est votre poème favori ? 

<Références :
1. Journal intime de Charles Baudelaire.
2. Site internet sur Baudelaire.
3. Charles Baudelaire, sur Wikipédia
Crédits images :
1. Le futur du livre, par ploum.net.
2. Pictures and images of Charles, par image-base.blogspot.fr.
3. Les fleurs du mal, par Bohwaz sur Flickr. 


Join the conversation

0 Comment