Arts + Culture | Interviews
Share
Print article

Comment

Interview: Julien Amez of Roger Molls, ‘The BeatMaker’

7491279112_b2fb9551de_b

Rencontre avec Julien Amez, leader énigmatique de ‘Roger Molls’. Il nous parle de lui, de ses passions, de sa musique et de la région du Nord.

L’homme

Pourriez-vous vous décrire en trois adjectifs ?
Solitaire, rêveur et passionné.

D’où vient votre intérêt pour l’abstract hip hop ?
L’intérêt pour ‘l’abstract hip hop’ est venu lorsque j’ai compris qu’on pouvait redonner vie à de vieux vinyles, en utilisant plusieurs petits bouts et en les combinant avec d’autres, pour créer une musique malgré tout ‘moderne’. ‘L’abstract hip hop’ est une musique qui dépasse les frontières, les genres, les styles, les époques, c’est une musique pour passionné de musique.

7491278276_fd4948d96a_c

Dans quelle mesure le milieu social et la région roubaisienne dans lesquels vous avez grandi, ont-ils influencé votre parcours et votre musique ?
En fait, je n’ai pas grandi à Roubaix, je n’y habite que depuis sept ans. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’énergie créatrice dans cette ville. Beaucoup de vieux bâtiments et de vielles fabriques sont réinvestis en lieux culturels. Il y a cette volonté quasi omniprésente de faire du neuf avec du vieux, tout en respectant l’âme et le passé de cette ville. Ça m’a plu très vite.

Il est difficile de trouver votre biographie détaillée sur internet : souhaitez-vous rester discret ?
Ce n’est pas vraiment un souhait, c’est comme ça. Je suis quelqu’un de très discret dans la vie.

Sa passion pour la musique

7491282482_7c73fef69f_b

Qu’est-ce qui définit le mieux votre musique ? Quelles ont été vos influences musicales ?
Pas facile à dire… Peut-être justement un conglomérat de styles musicaux que j’essaye au mieux de digérer lorsque je compose.
Mes influences ont été très diverses, j’ai eu tour à tour des potes qui m’ont initiés au hip-hop, au rock indie, au rock progressif, au trip-hop… Et la dessus, j’ai rajouté une bonne couche de chanson française et de New Age qu’on écoutait régulièrement à la maison.

7491281856_862660af7d

Qu’est-ce qui vous différencie des autres artistes hip-hop ?
Je ne sais pas trop. Peut-être un acharnement dans les moindres détails de la composition. Et la volonté de toujours avoir une ‘progression’ au sein du morceau. Être le moins linéaire possible…

Pourquoi avez-vous fait le choix de laisser votre album entier en libre-écoute sur Myspace ?
Parce ce que pour juger, il faut goûter. Et puis quand j’allais m’acheter des disques chez le disquaire, il y avait toujours une platine CD et vinyle pour écouter la musique autant de temps que l’on voulait avant d’acheter. Je ne vois pas pourquoi ça changerait.

Si vous deviez écouter une seule et dernière chanson dans votre vie, quelle serait-elle ?
Une chanson que j’aime énormément et qui serait parfaitement de circonstance : ‘The End’ des Doors.

Ses ‘favoris’

Quel est le style de restaurant où vous aimez aller et que l’on peut trouver dans la région du Nord ?
Ce qui reste le plus chouette, le plus gourmand et le plus sympa dans le Nord ou en Belgique, c’est avant tout l’estaminet. Le cadre rustique, les frites, l’excellent bière, le welsh… Bref que demander de plus… ?

Quel bar de la région de Lille me recommanderiez-vous pour boire un verre ?
Le Modjo qui se situe à Wazemmes, un des quartiers populaires de Lille. On y mange très bien le midi, on y boit très bien le soir et il y a toujours de petits concerts gratuits de qualité.

7491278394_c39a87d7e2_o

Quel(s) endroit(s) de la région du Nord me conseilleriez-vous de visiter ?
La spécificité du Nord c’est quand même son effervescence culturelle. Ainsi que cette réhabilitation de vieux bâtiments et vieilles manufactures dont je parlais plus haut. Du coup, je vous conseille d’aller voir un spectacle, une expo ou un concert à la ‘Condition publique’ à Roubaix, au musée ‘La Piscine’ toujours à Roubaix, au ‘Tri Postal’ à Lille ou enfin au site minier 9/9 bis de Oignies.

Où aimez-vous vous rendre pour écouter de la bonne musique et découvrir de nouveaux groupes ?
Les nouveaux groupes je les découvre grâce aux bons conseils des potes et j’aime écouter de la musique, sans hésiter, casque sur les oreilles en marchant en centre ville ou dans la nature.

Pour en savoir plus sur Roger Molls, rendez-vous sur la page Facebook, Roger Molls, The BeatMaker, vous découvrirez notamment une vidéo originale sur la définition très personnelle du ‘Beatmaker’ par Julien Amez. Pour écouter des extraits de sa musique, c’est ici sur le site Myspace/rogermolls.

Thank you Julien Amez for taking the time to speak to us at My French Life™. We’ve enjoyed getting to know more about you and your musical project.

All images from ‘Roger Molls The BeatMaker’, official Facebook page


Join the conversation

0 Comment